Navigation : home Accueil du site > Recherche documentaire > Veille documentaire : un événement, la nouvelle interface de PubMed

Veille documentaire : un événement, la nouvelle interface de PubMed

Mise à jour le 19 juillet 2020, par Philippe Eveillard, Temps de lecture estimé : 2 min.
 
Notez cet article :
0 vote

 
Print Friendly and PDF

Annoncée depuis plusieurs mois par les blogs des bibliothécaires médicaux américains, la nouvelle interface de PubMed est arrivée sur la Toile le 1er octobre 2009.

Design dans l’air du temps et « intelligence d’usage » (usability) sont au rendez-vous. Exit les onglets du siècle dernier (limits, preview/index, clipboard et history) et le cadre de gauche rassemblant les outils et les services. Place à une nouvelle organisation et distribution des fonctions de l´interface.

UNE GRANDE FENÊTRE

La fenêtre d’interrogation de PubMed a pris des proportions « respectables » avec une augmentation sensible de ses dimensions. Dans un écran de 14 pouces, la largeur de la fenêtre passe de 7 à 11 centimètres. Est-ce pour inciter les internautes à entrer directement leur équation de recherche dans cette fenêtre ? C’est peu probable, bien que ce soit la meilleure façon d’exercer un contrôle sur une équation. À n’en pas douter, le module de recherche avancé, bien calé dans le prolongement de la fenêtre d´interrogation, restera le module privilégié des internautes. Ses principaux atouts sont d´automatiser certaines procédures et de dispenser l’utilisateur de l´indication des champs.

En dehors de la fenêtre d’interrogation, la page d’accueil contient trois espaces. Mode d’emploi (Using PubMed) est sans surprises avec quelques documents en provenance de PubMed Help. Les classiques Single Citation Matcher et Clinical Queries occupent l´espace « PubMed Tools ». Enfin, les « More Resources » accueillent les banques de données (MeSH Database, Journal Database et Clinical Trials) et les « PubMed Tutorials ».

UN RICHE ENVIRONNEMENT

La page de résultats est celle qui évolue le plus. Ce n’est pas tant la liste des notices affichées à la suite d’une requête (qui est inchangée) que l’environnement de la page qui n’a plus rien à voir avec celui de l’ancienne interface. De nombreuses initiatives ont été prises. Les plus marquantes concernent les flux RSS, les paramètres d’affichage et les filtres.

Le logo RSS est désormais situé tout en haut de la page. Il permet d’accrocher un flux RSS à une équation de recherche plus discrètement qu’avant, sans pages intermédiaires.

Le menu déroulant des paramètres d´affichage (display settings) est situé au-dessus de la liste des notices. Il donne accès à trois listes de paramètres : les formats, le nombre de notices par page et l’ordre d´affichage.

Plusieurs formats ont disparu corps et biens, notamment Citation et Abstract plus. Le nombre de notices affichées par page est paramétrable de 5 à 200 en passant par 20 (le standard habituel). Par défaut, les notices sont affichées par ordre de leur mise en ligne (les plus récentes en premier) mais aussi (à la demande) par date de publication, par auteur ou par périodique.

Dans la partie droite de la page de résultats figurent les intitulés des filtres. Par défaut, le filtre « Review » (déjà présent sous la forme d’un onglet dans l’ancienne interface) et le filtre Free Full text sont en place. L’utilisateur peut en ajouter d´autres en passant par le service My NCBI.

Avec cette nouvelle version, l’interface PubMed évolue dans le bon sens, car, tout en conservant sa richesse fonctionnelle, elle améliore l’intelligence de son utilisation (usability).

 
 

Voir en ligne : Egora